Comme chaque dimanche, je vous propose mon album coup de coeur de la semaine. Aujourd’hui j’aimerais vous parler de AKUA NARU et son deuxième album « The Miner’s Canary » sorti vendredi. Un délice à consommer sans modération ! 

Akua Naru

Akua Naru, ce nom vous dit quelque chose ? Queen du Hip Hop elle a su s’imposer en un album (‘The Journey Aflame’ dispo ici). Tout droit débarquée des Etats-Unis et ayant posé ses valises en Allemagne l’artiste a frappé fort dès les premiers titres en proposant un univers singulier. Flow Hip Hop, lyrics proches de la poésie, mélodies jazz soignées. Tout y est. Depuis vendredi (20/02) son deuxième album ‘The Miner’s Canary’ est disponible dans le monde et c’est un véritable bijou que je vous conseille de découvrir. 16 titres engagés, parmi lesquels sa plume affutée a su trouver les mots justes.

‘The Miner’s Canary’ fait référence à ce petit canari qui était utilisé au XIXème siècle dans les mines pour prévenir les fuites de gaz. Ces animaux étaient « utilisés et sacrifiés ». Un parallèle peut-être fait avec les populations noires américaines.

Akua Naru prend la parole. Elle clame haut et fort son message d’unité et d’amour. C’est aussi la femme qui parle; de « Mr Brownskin » en passant pas « One Woman » rien n’est laissé au hasard.

Pour couronner le tout, on retrouve des featuring 5 étoiles luxe sur cet album : Cody Chesnutt l’accompagne sur « Canary Dream », Ben L’oncle Soul interpète à merveille « Fly »; on retrouve également sur cet album Christian Scott, Dynasty, Sa-Roc ou encore Georgia Ann Muldow et Robert Arhel Lumzy.

Bref, un bel album riche musicalement, véhiculant des messages forts et porté par une artiste à la fois singulière et délicieuse !

N’hésitez pas à suivre Akua Naru sur Facebook. Chopez votre album sur iTunes. Et si vous voulez la voir en live, voici les premières dates de sa tournée :

TOUR DATES