En ce premier de l’an un bilan s’impose. Une année vient de s’écouler, on se pose tous les mêmes questions: qu’est-ce que cette année m’a apporté? Qu’est-ce que j’attends de celle qui s’annonce? Musicalement, 2011 était une année riche en découvertes, jeunes talents, beaux albums. C’est également une année qui nous a séparé de grands noms de la chanson. Un petit coup d’oeil dans le rétro, ALM fait le bilan.

2011 quand on y pense c’est beaucoup de départs…

Amy Winehouse est celui qui nous a le plus marqué. Le 23 juillet 2011, la soul a perdue une étoile. Une sensibilité jazz & une voix soul, Amy laisse derrière elle deux albums, Frank et Back to Black. Ce dernier  désormais culte, lui a permis de connaître le succès avec plus de 10 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde. Un album posthume est paru ces derniers jours dévoilant des enregistrements inédits. Les hommages se sont multipliés et si certains aiment la polémique, nous nous rappelons surtout de la musique, de la profondeur de ses interprétations et du génie parti trop tôt.

Le 13 septembre dernier, à l’âge de 33 ans DJ Mehdi disparaissait. Issu du milieu hip hop (plusieurs collaborations avec le 113), DJ Mehdi s’est peu à peu dirigé vers l’électro en signant sur le label Ed Bang Records.En 2007, il brille avec son album « Lucky Boy » et forme le Club 75 avec Cassius et Justice.Petit génie du son et de l’arrangement, le jour de son décès les hommages se sont multipliés depuis Metronomy jusqu’à Booba, en passant par Uffie, David Guetta, DJ Shadow ou Katy Perry.

Le 17 Décembre dernier, Cesaria Evora nous a quitté. Grand nom de la musique, « la diva aux pieds nus » était sans conteste l’ambassadrice du Cap-Vert. Elle aura chanté le bout du monde qu’est le Cap-Vert comme nulle autre, sans relâche et avec un amour infini. Pieds nus le plus souvent, par solidarité pour les femmes et les enfants pauvres de son pays. Ambassadrice incontestée de la morna, cette musique typiquement capverdienne proche du fado portugais, Cesaria Evora chantait la souffrance, la tristesse et la mélancolie d’un pays rude fait de plages, de sel et d’exil.

 Si ces artistes aux univers et influences diverses nous ont quitté, ils ont incontestablement marqué toute une génération qui a brillé cette année…

2011 marque le retour de la talentueuse Adèle- Indéniablement 2011 est l’année d’Adèle. Son deuxième opus 21 paru en février a connu en 11 mois un succès sans précédent avec prêt de 13 millions de copies vendues à travers le monde! Carton pour ce deuxième album, porté par le succès radio des singles « Rolling In The Deep » et « Someone Like You », qui n’est pas sorti du Top 15 depuis sa mise en rayon au mois de janvier et compte 44 semaines de présence dans le Top ten des ventes d’albums et 12 semaines non-consécutives en pole position!!! Si  ce succès a été « freiné » par des soucis de santé, Adèle s’est définitivement imposée dans le paysage musical, preuve en est, elle trône en grande favorite de la prochaine cérémonie des Grammy Awards avec six nominations prestigieuses.

2011 a été une année chargée en actu hip-hop. Jay-Z et Kanye West nous ont surpris cet été avec la sortie de Watch the Throne. Comme une ode au hip-hop les deux poids lourds east coast nous ont offert un bel album truffé de titres forts, rythmé par des samples pointus. Le succès a d’ailleurs été au rendez-vous avec 290 000 copies achetées sur iTunes en une seule semaine! Cet été, l’autre événement hip-hop c’était la sorti de Tha Carter IV le neuvième opus de Lil Wayne. Ce dernier album, s’il a obtenu de beaux scores dans les charts, inspire également de belles critiques. Riche en collaborations (Rick Ross, Drake, Bruno Mars, John Legend, Nas, T-Pain, etc.), les productions sont impeccables, les textes forts, le flow toujours au rendez-vous.

2011 c’est aussi l’année de Coldplay qui nous a offert un nouvel album Mylo Xyloto, dans le top ten des ventes depuis sa mise en rayon en octobre dernier, les Britanniques ont écoulé près de 200.000 exemplaires de leur galette. Si à la redac’ la qualité générale de l’album nous a quelque peu « déçus » celui-ci comporte tout de même de belles prod, à l’image du tube « Paradise ».

Beyoncé a elle aussi marqué l’année 2011. Queen B a brillé par la sortie de son quatrième album studio, 4. Elle nous a offert un nombre impressionnant de clips afin d’illustrer de très belles productions. Mais c’est surtout l’annonce de sa grossesse qui a fait parler d’elle. Retour sur sa belle performance aux VMA’s…

Metronomy c’est « le » groupe qui a animé l’été 2011. En tournée depuis plusieurs mois, Joseph, Anna, Gbenga et Oscar jouent quasiment chaque soir. Leur album « English Riviera » a réveillé les festivals de l’été à travers l’Europe. Une belle réussite pour un groupe d’électro jusqu’à présent relativement confidentiel.

Selah Sue est surement l’une des grosses révélation de 2011. Avec son premier album éponyme la jeune belge a surpris par son style hybride, à mi-chemin entre soul, reggae. Une voix soul, un visage d’ange, un flow reggae et un style bien à elle… Elle a surpris et conquis le coeur des français, succès couronné par le prix Constantin 2011!

Finalement, la surprise made in France  de cette année 2011 c’est le groupe MANI. Si le visuel n’est pas sans nous rappeler des groupes tel que Maroon 5, la signature vocale du leader est forte et prometteuse. Leur premier album Heroes of Today sortira début 2012 et comporte de vraies pépites pop/rock. A la redac’ ce sont nos chouchoux et nous sommes certains que 2012 sera leur année!

Si une année musicale ne se résume pas en quelques lignes, nous avons tenté de partager avec vous nos coups de coeur de cette année 2011. Et vous, qu’est-ce qui vous a marqué musicalement cette année?

Rendez-vous en 2012 pour de nouvelles aventures, de nouvelles découvertes, de la musique encore et toujours!