Lilly Wood and the Prick est le fruit de la rencontre entre Nili Hadida et Benjamin Cotto autour d’un premier opus à l’univers féerique et tendre: Invincible Friends (Wagram/Cinq7).

Ils sont français et chantent en anglais une pop folk aux accents éléctro; Lilly Wood and the Prick nous surprend par sa fraîcheur et son univers singulier. Après un EP très remarqué (notamment avec le single Dawn the Drain utilisé en fond musical de la dernière publicité Virgin Radio…), le groupe cartonne avec un premier album salué par la critique et couronné d’une victoire de la musique en tant que révélation du public!

On pourrait se demander pourquoi le choix de ce nom assez original, Nili Hadida l’explique assez simplement:  » Ce groupe de mots symbolise le contraste entre quelque chose de doux et quelque chose de vulgaire. Lilly Wood pourrait être le prénom d’une jeune fille. « the prick  » dans le langage commun signifie « le petit con », quelqu’un qui fait des conneries. Ce sont comme deux facettes d’un même personnage. Nous travaillons beaucoup sur les contrastes et il était logique que cela se retrouve dans le nom du groupe ».

Invincible Friends est un premier opus mêlant naïveté et sincérité; que ce soit en écoutant les entraînants Hey it’s OK, Dawn the Drain et My Best ou encore les captivants This is a Love Song, Hymne to my Invincible Friend et la jolie reprise de L.E.S Artistes (rendu populaire par Santigold), vous ne pourrez qu’être charmés par cet album frais et pétillant.