Samedi soir c’était l’évènement à ne pas manquer: les Victoires de la Musique! L’occasion de découvrir la révélation « musique du monde ». Il s’appelle Jerho et propose une musique très agréable, pétillante et poétique. Attention, coup de coeur.

Si Jerho a été bercé par son père chanteur-compositeur « rive gauche » sur du Georges Brassens, Jacques Brel, Léo Ferré, Georges Moustaki,  il va ensuite découvrir la musique pop-rock ainsi que le reggae en partant quelques années vivre à Londres. De retour en France, il va faire partie du groupe « Solo » avant de lancer sa propre carrière. Il sort son premier album en 1999, intitulé « L’arbre et le fruit », lancé entre autres par France Inter. Il va ensuite collaborer à l’écriture de plusieurs albums : d’abord celui de Véronica Antico « Les portes du ciel » puis celui des Marathonians « A tropical soul adventure » en 2003. C’est là qu’il prend un nouveau virage dans sa carrière musicale pour s’orienter dans un style musical différent, proche du reggae et du calypso. Son second album « Jehro » est sorti en mars 2006 et a été nominé au prix Constantin.

On le retrouve aujourd’hui avec un nouvel album intitulé « Cantina Paradise » dans les bacs depuis 11 avril dernier. Jehro était sur la scène des Victoires de la Musique samedi dernier, soirée au cours de laquelle il a reçu la victoire du Meilleur Album de Musique du Monde! Une belle récompense pour un bel album plein de nuances, qui invite au voyage.

Jehro est notre coup de coeur du moment, on recommande son album: http://bit.ly/wrFEo9 Rendez-vous sur sa page pour suivre son actu: https://www.facebook.com/jehro