On va pas se le câcher, l’été n’arrivera jamais. Cependant je pense avoir vécu hier soir un moment de grâce suspendu dans le temps…

Jamie Cullum Live

Lorsque j’ai lu le programme : Un tour de péniche avec un concert très privé de Jamie Cullum, comment dire ? Superbe idée du label qui nous a offert un moment rare et agréable . L’artiste a en effet choisi l’opération « Play Me, I’m yours © des pianos dans Paris » pour un concert très privé sur la Seine !

Jamie Cullum est un artiste que je suis depuis des années et qui me captive par ses interprétations habitées et singulières. C’est un vrai artiste capable de faire « groover le jazz » et lui donner une nouvelle jeunesse . Pour ceux qui ne le connaissent pas, session de rattrapage : Jamie Cullum est un crooner made in England qui après des études brillantes a écumé les club de jazz parisiens et s’est vite fait remarqué par son aisance, son talent et la singularité de ses interprétations. Répéré par le plus grand nombre notamment pour ses covers incroyablement pointus et réussis de titre tel que « Don’t Sto the Music » de Rihanna, « Empire State of Mind » de Jay-Z ou encore « Frontin’ » de Pharrel William.

Momentum est le 6ème album du prodige sorti en Mai dernier, qui comporte quelques perles interprétées en live hier soir sur une péniche parisienne. Pour être honnête c’est la première fois que j’ai le plaisir d’apprécier un showcase en live sur le pont d’une péniche et j’en reste plus que séduite : alors que la nuit tombait, les plus beaux quartiers de Paris ont défilés sous nos yeux alors que le talentueux Jamie Cullum s’occupait de nos oreilles. À chaque passage sous un des mythiques ponts parisiens nous pouvions découvrir des sons uniques qui donnaient le sourire à l’artiste.

Généreux et simple Jamie qui après avoir interprété une partie de son dernier album, a décidé de laisser son micro et d’embarquer ses deux musiciens (contre-basse et batterie) au centre de la foule afin que tout le monde puisse bénéficier au maximum de sa présence et partager avec lui ce moment magique. Le live s’est terminé avec une sublime reprise, je dirais même élégante, unique, touchante, magique et magistrale (les mots me manquent) du désormais classique  jazzy « Cry me a River » de Julie Landon qu’il a mixé avec le récent tube de Justin Timberlake du même titre, pour un rendu parfait !

Jamie Cullum

 

Découvrir cet artiste, en acoustique, devant moi interprété de sublimes titres jazzy m’a transmis une énergie incroyable : groove et générosité voici ce que je retiendrai de ce moment unique qui restera gravé dans ma mémoire.

Si vous ne l’avez pas déjà, je vous conseille vivement le dernier album de Jamie Cullum disponible sur iTunes ! N’hésitez pas à suivre son actualité sur Facebook.