Derrière ce groupe se cache Eliot Pauline Sumner, qui n’est autre que la fille de Sting. On pourrait donc être tenté de blâmer cette « fille à papa » cependant l’écoute de The Constant nous coupe l’herbe sous le pied! Cette jeune fille d’à peine 20 ans  nous épate par sa voix singulière et surtout par son univers pop-electro riche de sobriété. Attention on vous arrête tout de suite, univers « pop-electro riche de sobriété » oui, mais pas trop intellectualisé; on retrouve donc avec plaisir des titres efficaces tel que Quicker, caesar ou encore In Spirit Golden. Sur ce premier opus on découvre de belles collaborations notamment avec Klas Alhund (des Teddybears) ou encore un duo avec Robyn sur le titre Caesar; sa rencontre avec Klas elle l’explique simplement: « Je suis arrivée en Suède, je ne connaissais personne. Et dans un bar, on m’a indiqué que c’était Klas des Teddybears. Je suis une réelle fan des Teddybears, donc je me suis dit qu’il fallait absolument que je le rencontre. J’ai commencé à lui parler musique, je lui ai proposé qu’on prenne des guitares et qu’on joue ensemble. C’est ce qu’on a fait, et on s’est mis à composer ensemble ».

Au-delà de sa signature vocale bien présente, l’artiste nous épate par ses compositions pointues et l’élégance des productions electro-pop qui lui permettent d’imposer son propre univers. Et pourquoi le choix de ce titre, The Constant? La jeune femme l’explique ainsi : « Ca a quelque chose à voir avec la constance du temps. C’est à raprocher de la chanson Please Rewind, qui traite de l’anxiété – un concept qui m’est familier malheureusement. C’est comme quelque chose qui tape constamment sur mon cerveau, et qui me rend folle. Et quand ça s’arrête, j’ai l’impression que je suis morte, parce que je vois pas d’autre issue ».

The constant est donc un premier album très prometteur qui ravira tous les amateurs d’electro-pop.

Découvrez le clip du très bon In Spirit Golden par ici…