Depuis quelque temps nous assistons dans le monde à une révolution d’un nouveau genre: Les filles ont décidé de mettre les garçons K.O!

À une époque les filles/femmes se bâtaient pour l’égalité homme-femme. Aujourd’hui il semblerait qu’une nouvelle étape soit franchie. On voit ainsi fleurir un peu partout une nouvelle génération de « Gangsta Girls ». Qu’est-ce que c’est? En pleine rébellion les filles ne veulent plus se laisser faire par les hommes et elles le font savoir! Si  M.I.A est une des pionnières du genre et a fait un retour remarqué avec son titre ‘Bad Girls’, la bande s’agrandie avec notamment les très en vue Amy et Bushy, duo de rappeuses français qui crient à qui veut l’entendre « Pilote ta destinée, ne gâche pas ton potentiel! »  Igy Azaela fait aussi parlé d’elle, et pour cause, à 22 ans cette « Bad Blond » frappe fort avec un clip, ‘My World’ effrayant: grosses bagnoles, chiens méchants et filles tatouées.

Parmi cette nouvelle génération de Bad Girls, une chef de troupe semble s’imposer « naturellement ». Elle s’appelle Azealia Banks et débarque d’Anglettere! A seulement 21 ans Azealia fait déjà beaucoup parler d’elle, avec une recette originale: à la fois sexy et rebelle l’artiste nous embarque dans un univers électro Hip-Hop désarticulé, où le beat frappe fort. On découvre ainsi dans son clip ’212′ une musique pointue rythmée par des paroles cash sur les lèvres d’une jeune femme au sourire contagieux. La presse spécialisée adore, et nous on est déjà sous le charme!

Si une nouvelle génération de Gangsta Girls semble envahir la planète, moi j’adore et j’en redemande! 

Suivez toute l’actu d’Azealia Banks: http://azealiabanks.com/  ’212′ disponible par ici: http://bit.ly/IbPZHf, album Broke With Expensive à paraître (Polydor/Universal)